• I Journées Internationales Genre et Francophonie: Penser Le Maghreb

  • Start: Wednesday, 23 February 09:00
    End: Friday, 25 February 14:00
  • Calle Real de Burgos, Valladolid, España Sala Cardenal Mendoza
  • 23-24-25 février 2022

    Palacio de Congresos Conde Ansúrez

    Sala Cardenal Mendoza (Valladolid)

    Présentiel et en ligne

     

    MERCREDI, 23 FÉVRIER

    MATIN

    9h : Présentation des Journées.

    9h15 : « Mes soeurs, Mes soeurs, Mes soeurs ».Conférence inaugurale par Abdellah Taïa.

    11h : «La Petite dernière et ce qu’elle aprovoqué en moi, pour les autres, en Franceet ailleurs ». Fatima Daas.

    12h30 : Pause

    13h : « Abdellah Taïa : la voix de ceux quin’en ont pas dans Un Pays pour mourir».Lydia Vázquez. Université du Pays Basque.

    14h-16h : Pause

    APRÈS-MIDI

    16h : « Genre, langue, patrie. YasminaKhadra, les paradoxes d’un mythe ». AntonioBueno García. Université de Valladolid.

    17h : « Femmes et déterritorialisation dans leroman Ma Part de Gaulois

    de Magyd Cherfi ».Miguel Vaquero et Christophe Rabiet.Université de Valladolid.

    17h30 : Pause

    18h : Table ronde. « Traduire sa pensée oul’imaginaire arabe en langue française ».Abdellah Taïa (auteur), Fatima Daas (autrice),Souad Hadj-Ali (autrice et traductrice) etLydia Vázquez (traductrice). Modératrice :Claudia Pena.

    JEUDI, 24 FÉVRIER

    MATIN

    10h : « Horizons féminins dans le roman deLeïla Slimani ». María Lourdes Carriedo López.Université Complutense de Madrid.

    11h: « Bougnoule, bicot, arabe, beur, racailleet weshcousin : visions stéréotypées de l'arabedans le cinéma français ». Ahmed Haderbache.Université Internationale de Valence.

    12h : Pause

    12h30 : « L’aliénation dans

    La Vie lente

    , uneétude LGBTIQ+ de l’oeuvre de Taïa ». María delos Ángeles Jato et Claudia Pena. Université deValladolid.

    13h : « L'image de la femme maghrébine et satraduction chez Malika Mokeddem ». AndreaAngulo et Emma Bahíllo. Université deValladolid.

    13h30 : « Le rôle de la femme dans L’Enfantébloui de Rachid O.». Sofía Esteban et DorineBertrand. Université de Valladolid.

    14h-16h : Pause

    APRÈS-MIDI

    16h : « Sexe, classe sociale et race à travers leroman. Dans l’enfer des tournantes de SamiraBellil : violence faite aux femmes et féminismedans les cités françaises ». Laura Bernal,Samira Hontoria Nebreda et Inés González.Université de Valladolid.

    17h : Projection du film

    L’Armée du Salut, adaptation du roman homonyme d’AbdellahTaïa. Débat animé par Lucie Lacoste. Universitéde Valladolid.

    VENDREDI 25 FÉVRIER

    MATIN

    10h : « La quête d’identité chez Samira El Ayachi :entre possibilités infinies et aliénation sociale ».Marina Ruiz Cano. Le Mans Université.

    11h: « La question de l'émancipation de la femmedans le récit intime L'Amande de Nedjma ».Mathilde Tremblais. Université de Séville.

    12h : Pause

    12h30 : Conférence de clôture. « Leïla Slimani,pour une sexualité libre ». Juan Manuel Ibeas-Altamira. Université du Pays Basque.

    Pour contacter l'organisatrice adrressez-vous à Claudia Pena claudia.pena@uva.es

    Folleto https://drive.google.com/file/d/1fbC0t554FLUl1v1qsFdkG5eDYY6FcOep/view